The dark side of the web

 Hallelujah!

Enfin ! Après tant d’années d’attente, les dieux ont enfin exaucé les prières désespérées des français, en attribuant officiellement à Free la quatrième licence d’opérateur de téléphonie mobile.

Je connais 3 autres opérateurs qui doivent chier sévèrement dans leur froc… En vérité, c’était déjà le cas ces derniers mois, compte tenu des pronostics quant à l’obtention de la licence par Free. La différence est qu’à partir d’aujourd’hui, il chient officiellement dans leur froc.

Alors, bien sûr, il ont un peu râlé, pour la forme, en arguant que c’est un peu dégueulasse de vendre à Free une licence 3G à 200 millions d’euros quand eux avaient dû débourser trois fois plus (il y a dix ans), que Free ne devrait même pas avoir le droit d’acquérir cette licence pour un montant aussi ras des pâquerettes, et que même si c’était le cas, la moindre des choses serait qu’on leur rembourse les 400 millions d’euros de différence à chacun, histoire de mettre tout le monde sur un pied d’ «égalité».

Alors comme moi aussi je suis assez doué dans la mauvaise foi, j’envoie aujourd’hui-même une lettre à Microsoft avec les mêmes arguments pour leur demander de me rembourser le montant de la licence de mon Windows 98 dont je ne me sers plus. Je pense que je pourrai bien en tirer une centaine d’euros. Et puis je vais renvoyer toutes mes VHS à Warner et à Universal, à 30 euros pièce ça me fera un pécule conséquent pour mes cadeaux de Noël.

Les signes ne trompent pas, les opérateurs actuels l’ont mauvaise, ils vont devoir se sortir des doigts d’où je pense pour proposer des offres plus compétitives d’ici les deux prochaines années. Et probablement revoir leurs tarifs outranciers et injustifiés(*) par la même occasion. Ça leur fera les pieds, en attendant qu’on puisse finir de les aligner juridiquement pour entente illicite.

animation-free
(*) Selon mes sources super confidentielles, le dernier opérateur de téléphonie mobile entré en course parmi le triumvirat a complètement rentabilisé ses coûts d’infrastructure depuis 2005.

 Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.