The dark side of the web
Whoah ! Une promo à 74.54€ !!!

 La guerre des prix au détriment du consommateur

Banquez SVP

Banquez SVP

Je suis un gros consommateur, et tant que gros consommateur, je commence à avoir l’habitude qu’on me prenne pour une truffe au travers des montagnes de publicités indigestes et mensongères, des offres promotionnelles soit-disant immanquables, des soldes bidons, des cash-back minables, des spams pour le Viagra ou les Rolex, des connards de démarcheurs qui me dérangent quand je suis sur le trône, des appels téléphoniques incessants de Direct Energie, des taxes injustifiées sur la copie privée et l’éco-participation, des forfaits illimités pas illimités, des extensions de garanties inutiles, des scams en provenance du porte-parole de feu Laurent-Désiré Kabila himself, des sites communautaires moisis dont le seul but est la collecte et la revente de mes données personnelles, des étiquettes produits trompeuses, des produits achetés à la durée de vie éphémère qui s’auto-détruisent passés les 5 ans et 1 jour d’utilisation, des hotlines sur-surtaxées, et enfin des baguettes de pain à 90 centimes qui rétrécissent de jour en jour, quand elles ne deviennent pas plus résistantes que du kevlar après 3 heures à l’air libre.

Tous ces merveilleux phénomènes mèneraient presque à souhaiter une soudaine décroissance économique, histoire de balayer d’un revers dédaigneux ces effets de bords indésirables du consumérisme à outrance dans lequel nous baignons.

Mais là n’est pas le sujet de cet article, dédié uniquement à l’attribution d’un trophée, d’une médaille (et ça fera plaisir à tous ceux qui ont été déçus aux J.O.)

Aujourd’hui, sont nominés dans la catégorie « foutage de gueule » : Bouygtel, LG, CDiscount, et Direct Energie.

Le suspense est à son paroxysme… La tension se lit sur les visages… Les poings se crispent sur les accoudoirs des fauteuils… Les perles de sueur coulent le long des visages blêmes et grimaçants… And the winner is… CDISCOUNT !

Je rassure les autres nominés, ils auront assurément droit à leur heure de gloire sur ce site un jour ou l’autre.

Cette aventure passionnante commence hier, alors que je browsais les sites d’arnaques d’achats en ligne à la recherche d’un HD externe au meilleur prix. Mon attention se focalisa sur un Samsung S2 500 Go au prix incroyable-unbelievable-formidable-exceptionnel-affaire-en-or de 74.54€, prix clamé haut et fort sur le site de CDiscount à grands renforts de bandeaux criards au texte jaune étincelant sur fond  rouge écarlate à vous en faire saigner les yeux.

Whoah ! Une promo à 74.54€ !!!

Whoah ! Une promo à 74.54€ !!!

Oui mais voila : lorsque le consommateur lambda clique sur cette offre alléchante, il se retrouve propulsé sur la page produit, vendu en réalité au tarif de 89.89€, soit 15.35€ de plus que sur l’écran précédent. L’écran arbore un magnifique label « 15€ d’économie » affiché dans des couleurs vives et en bien plus gros que le prix de l’article. Étrangement, l’écran ne mentionne pas « 15.35€ dans ton cul » .

Ah bah non, ça coûte 15€ de plus en réalité, je flaire l'arnaque...

Ah bah non, ça coûte 15€ de plus en réalité, je flaire l’arnaque…

Alors vous allez peut-être me dire : Ouaaaaaaaais, mais c’est une erreur, un  bug du site, ça arrive, t’es pas tolérant, t’es pas open.

Ce à quoi je répondrais : C’est pas mon problème, ils ont qu’à se démerder mieux que ça, il doit bien y avoir un ou deux clients inattentifs qui ont dû se faire entuber sur la douloureuse au final. L’informatique n’excuse pas tout. Et puis dans le genre bugs suspects / comportements abusifs, ce n’est pas une première sur ce site. Si je fais une petite rétrospective de mes mésaventures cumulées rien que sur cet espace de vente, on arrive à la liste suivante, non exhaustive :

  • Des produits « en stock » qui sont en rupture avec un mois de délai pour le réappro.
  • Certains codes promos parfaitement valides impossibles à prendre en compte dans la commande.
  • Un service client qui brasse de l’air la plupart du temps.
  • Des articles envoyés ne correspondant pas à la commande, nécessitant un retour au magasin, et remboursés par des avoirs du même prix sur une prochaine commande (eh ouais, les CGV se permettent beaucoup de choses, espérez que ça ne vous arrive pas avec une commande à 1000€).
  • La fâcheuse manie d’ajouter automatiquement une garantie supplémentaire dans le panier pour chaque article, dont la suppression est uniquement faisable article par article (pratique honteuse aujourd’hui abandonnée).
  • Et l’expérience du jour : des prix qui font du yoyo d’un écran à l’autre.

Ça commence à faire un sacret paquet, non ? Et encore, je n’ai listé que mes propres constatations.

Moralité :

  • À trop tirer sur les prix, on finit par faire n’importe quoi.
  • À trop faire n’importe quoi, on finit par voir les consommateurs acheter leurs produits chez Rue du Commerce.

Photo ]

 Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.