The dark side of the web
Mais tu sais PAS cliquer !!!

 Si Google arrêtait de me prendre pour un con, ça m’arrangerait…

Tout se perd.

À commencer par le plaisir d’utilisation de Google, qui il y a quelques années encore était de loin le moteur de recherche de loin le plus rapide, le plus pertinent et le plus sobre que je connaissais.

« Ask Google », qu’on disait même pour se vanner à grands coups de blagues de geek moisies, qui aujourd’hui sont réutilisées par le commun des mortels. Mais Google devient chaque jour un peu moins digne de confiance.

Aujourd’hui, le voila investi par la pub à outrance à un tel point qu’on commence à douter sérieusement de la neutralité de certains résultats, mais aussi par le besoin de dévorer des quantités astronomiques de données, y compris des cartographies terriennes, lunaires et intersidérales. Y compris le positionnement géographique des points d’accès Wifi. Y compris qui s’y connecte. Y compris les milliards de mails de milliards d’utilisateurs qui donnent gentiment en pâture leur courrier au monstre assoiffé de données personnelles en échange d’un peu d’espace de stockage, sans se douter que par la même occasion ils vendent leur âme au diable.

Mais le plus horripilant, le détail énervant qui commence à me donner furieusement envie de taper avec allégresse sur les doigts d’Eric Schmidt avec une règle, tels certains instits sadiques de mon enfance qui avaient leur propre idée sur la manière adéquate d’éduquer et de réprimander, c’est la manière hautaine propre à Google de penser que vous êtes un abruti octogénaire sénile handicapé des doigts ignare de l’informatique et utilisant des moufles pour la frappe au clavier, et qu’il sait ce que vous voulez à votre place.

Je m’explique, je veux m’assurer vite fait de l’utilisation du pattern [[:alnum:]] dans une expression régulière. Oui, c’est technique, mais on s’en fout. Je rentre donc dans le moteur « regexp alnum », parce que je sais pertinemment que si je rentre « regexp [[:alnum:]] » j’obtiendrai les mêmes résultats, puisque l’interface ne tient pas compte des symboles et autres signes de ponctuation dans la recherche. D’ailleurs, si quelqu’un sait comment forcer cela, je suis preneur.

Et regardez donc ce que cet intolérable foutriquet de moteur de recherche a le culot de me proposer :

Mais tu sais PAS cliquer !!!

Mais tu sais PAS cliquer !!!

Des résultats de recherche pour « regexp album »… WTF mais je m’en bats les gonades, moi ! Je veux pas faire du scrapbooking avec mes expressions régulières ! Et le must, le lien à côté : « Essayez avec l’orthographe regexp alnum ». Mais c’est ce que je te demande depuis le début, sale machine incompétente !

Je suis pas contre le fait que Google tente de corriger mes fautes de frappe, mais seulement quand il s’agit de fautes de frappes. Pour le reste, qu’il me laisse gérer mes recherches peinard. Je ne suis pas un mouton et j’entends qu’on ne décide pas à ma place ce que je dois chercher et comment je dois le faire, bordel de merde.

Nan, sérieusement, si quelqu’un pouvait m’indiquer comment décocher la checkbox « débutant » dans Google, ça me rendrait la vie plus facile.

 2 commentaires pour “Si Google arrêtait de me prendre pour un con, ça m’arrangerait…”

  1.  bibiben

    hey en phase avec ce papier trash !
    Me suis encore fait la reflexion ce matin en attendant que le petit raccourci gmail apparaisse sur la page d’accueil, c’est bien pratique mais ca sent le début de la fin, bientot on aura à côté une pub pour le dernierrobot mixeur consulté sur amazon la veille…

  2.  AlphaK

    Et la deuxième étape, ça sera peut-être un retour au bon vieux temps de la fin des années ’90 : un clic et 27 pop-ups qui surgissent…

 Laisser un commentaire