Born to be wired

 C’est Noël Théo, c’est l’époque des miracles

Hans Grüber l’avait bien dit dans Piège de Cristal, et il ne pouvait pas être plus proche de la vérité : « C’est Noël Théo, c’est l’époque des miracles. »

Et en cette période de miracles, celui-ci me fait vraiment plaisir : Mon flipper Gold Wings est revenu à la vie !

Les ennuis avaient démarré en mai, avec une panne au niveau des afficheurs. La série noire avait continué en juin, avec un blackout total sur le flipper. Et pour couronner le tout, je n’avais pas eu le temps de m’occuper de ces problèmes, à part vérifier un par un tous les fusibles sur les conseils des membres de Gamoover.

Le problème était à la fois simpliste et vicieux, puisque la rouille avait recouvert un des fusibles de l’alimentation principale ainsi que son support, empêchant ainsi le passage du courant en position normale, alors que le fusible donnait un résultat positif au testeur… C’est papa AlphaK qui à trouvé la panne 😉

Malheureusement, la remise en route de la machine n’a pas ressuscité les afficheurs par la même occasion. Mais on avance… Lorsque j’aurai un peu de temps, j’irai vérifier les connecteurs et les niveaux de tension avec les schémas électriques sous la main, avec l’espoir de régler de manière définitive tous les problèmes sur ce flip…

 Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.