Born to be wired
711315 visites
Uptime 44 days

Archive pour la catégorie ‘Projet Web’

 Speed Daemon

 3 février 2014  Projet Web  Aucun commentaire
speed-demon

Avertissement : cet article est une tentative maladroite de mise en ligne d’un billet rédigé en mode express, en vue de faire patienter mon lectorat en quête de vrais sujets, et afin de masquer mon incapacité à finaliser la rédaction de vrais articles intéressants sur mes projets en cours.

La faute étant avouée et à moitié pardonnée, dévoilons le thème de l’article délictueux dont le titre laisse entrevoir un léger indice, pour peu qu’on ait absorbé suffisamment d’alcool fort : la vitesse de chargement de ce site. (suite…)

 AlphaK.net goes mobile

 28 août 2013  Projet Web  3 commentaires
Preuve par l'image

Un des mes amis lecteurs m’a récemment fait remarquer que mon site ne proposait pas d’interface de navigation adaptée pour une consultation sur un écran de téléphone mobile.

J’étais stupéfait. J’ignorais que j’avais des lecteurs mobiles. D’ailleurs, j’ignorais que j’avais des lecteurs tout court O_o’

Mais le verdict des stats de Google Analytics est sans appel. Alors que sur une période d’un an, l’augmentation des visiteurs desktop atteint 50% (ça peut paraitre beaucoup, mais quand on démarre proche de 0, on atteint vachement vite +50%), l’augmentation des visiteurs mobiles + tablettes s’établit quant à elle à 200% sur la même période (même remarque sur la proximité initiale avec 0, restons les pieds sur terre). (suite…)

 Fibre optique : retour d’expérience sur la vitesse démesurée

 7 août 2011  Projet Web  Aucun commentaire
Cablage de la Freebox optique

Cela fait maintenant plusieurs semaines que j’ai troqué ma Freebox v5 contre une Freebox Optique. Maintenant que je peux me la raconter à mort grâce à mes débits de fou, et que j’ai fait le bilan sur ce changement, je pense qu’il est grand temps de communiquer à la face du monde mes ressentis sur la sensation de vitesse démesurée.

Ludicrous Speed

Ludicrous speed go!!!

Les premiers moments d’excitation

Ceux-ci sont arrivés durant l’été 2010 en arpentant les caves de l’immeuble : j’avais remarqué une nouvelle installation flambant neuve qui contrastait fortement avec l’environnement ambiant au sommet du glauque. Puis, plus rien, à part quelques affiches dans l’immeuble qui indiquaient un raccordement en cours, sans plus de détails quand à la date à laquelle l’installation serait opérationnelle. Enfin, en octobre, coup de téléphone de Free et prise de rendez-vous avec un technicien pour le raccordement dans l’appartement. L’aventure commence.

Arrivée de la fibre optique dans la cave

C’est par ici que tout transite…

Les délais de réception du matériel (ou l’acheminement à vitesse non-démesurée)

Le ressenti est assez négatif, puisque visiblement l’opérateur qui a tout compris n’a pas bien compris que j’aurais souhaité recevoir ma box *rapidement*. Le raccordement à mon domicile a été effectif le 20 octobre 2010. Le technicien m’a indiqué que je recevrais la nouvelle box sous deux semaines. Je l’ai reçue légèrement plus tard, alors que je ne l’attendais même plus, le 24 mai 2011. J’ai calculé, ça fait 216 jours de battement. J’ai déjà vu largement plus rapide comme délai d’acheminement, même chez Cdiscount. C’est dire à quel point j’ai dû patienter.

Freebox ADSL Vs Freebox Optique

Non, vous ne voyez pas double, et votre écran fonctionne très bien.

Déceptions en séries lors du branchement

Le feedback suivant, qui est directement lié à l’installation du boitier et a son utilisation immédiate, est mitigé tendance négative. Explications détaillées :

  • C’est vraiment tout con, mais le manuel devrait indiquer que pour le branchement du câble optique, il faut entendre un clic à chaque extrémité. Tout le monde n’a pas l’habitude de brancher des câbles optiques toute la journée. Et ça évitera à Madame Michu d’appeler la hotline qui coûte la peau du zob pour que dalle.
  • Le switch Ethernet intégré : 5 ports sur la Freebox v5 contre seulement 4 sur la version O. Pas de bol, je suis visiblement un des seuls geeks qui utilise l’intégralité des 5 ports. Obligé de brancher un switch externe en plus, juste pour une machine. Grrrrrrr.
  • Le même switch Ethernet est supposé être Gigabit, mais je suis un peu sceptique là dessus. En prenant bien soin de ne brancher que des machines Gigabit sur le réseau, pas moyen de le faire fonctionner le switch à la vitesse désirée.
  • L’embout supplémentaire du cordon d’alimentation, à utiliser impérativement sur l’une des deux box, rallonge l’encombrement et fragilise l’ensemble. Ça sent l’erreur de conception dans l’étage d’alimentation à plein nez.
  • Le manuel utilisateur décrit la procédure d’appairage valable pour l’ancienne version des Freeplugs. La procédure est différente pour la nouvelle version livrée dans mon pack, et surtout la couleur des voyants est inversée ! Dans la nouvelle version, l’absence d’appairage est signalée par un voyant orange, et l’appairage opérationnel par un voyant vert. Tout ergonome, tout conseiller en communication, et je dirais même plus toute personne normalement constituée, trouverait ça normal. Mais dans l’ancienne version des Freeplugs, c’est l’inverse. À se demander ce qui a bien pu leur passer par la tête au moment de la conception… Bref, si on ne remarque pas l’addendum à la notice d’utilisation des Freeplugs, et qu’on suit bêtement le manuel, on galère inutilement.
  • Conséquence d’utilisation des Freeplugs : ma vieille TV cathodique coréenne, qui n’est pas équipée de système de filtrage adéquat, subit le transfert d’information sur le réseau électrique comme elle subirait des parasites, en grésillant continuellement. Bon, pour ça j’aurai du mal à blâmer Rodolphe, mais c’est tout de même quelque chose qu’il est utile de rapporter pour ceux qui envisagent l’utilisation du CPL.
  • Il existe un mode « économie d’énergie » sur les Freeplugs. Concrètement, si le Freeplug détecte que le boitier est éteint, il passe en mode éco. Sauf qu’un boitier en veille (notamment le boitier TV) n’est pas éteint et consomme même goulûment. Et donc, à moins de débrancher son câble d’alimentation, vous pouvez vous asseoir sur le mode éco. Sachant que chaque reconnexion du câble d’alimentation équivaut à un reboot complet du bousin sur une durée qui donne un aperçu de ce qu’est l’éternité, pendant lesquelles on peut tout faire sauf regarder la TV, ça donne un intérêt somme toute très limité au mode éco.
  • Et puisqu’on parle de conso, j’ai fait des mesures au puissance-mètre. Pour le boitier Freebox O + un Freeplug, compter 13.3W. Pour le second boitier, Freebox TV + un Freeplug, 14.3W. Soit une puissance totale de 27.6W lorsque tout est branché et en veille. Ce ne sont pas des petits chiffres. J’espère sincèrement que des efforts seront faits pour réduire cette consommation électrique sur le matériel futur.
Cablage de la Freebox optique

Aaaaaargh ! Comment je fais pour connecter tous mes câbles RJ-45 ?

Annexe relative au Gigabit, ci-dessous : mon serveur clame haut et fort qu’il supporte le 1000baseT, mais le switch Freebox (ici le link partner) persiste à ne pas vouloir dépasser le 100baseT.

Settings for eth0:
        Supported ports: [ TP MII ]
        Supported link modes:   10baseT/Half 10baseT/Full
                                100baseT/Half 100baseT/Full
                                1000baseT/Half 1000baseT/Full
        Supports auto-negotiation: Yes
        Advertised link modes:  10baseT/Half 10baseT/Full
                                100baseT/Half 100baseT/Full
                                1000baseT/Half 1000baseT/Full
        Advertised pause frame use: No
        Advertised auto-negotiation: Yes
        Link partner advertised link modes:  10baseT/Half 10baseT/Full
                                             100baseT/Half 100baseT/Full
        Link partner advertised pause frame use: No
        Link partner advertised auto-negotiation: Yes
        Speed: 100Mb/s
        Duplex: Full
        Port: MII
        PHYAD: 0
        Transceiver: internal
        Auto-negotiation: on
        Supports Wake-on: pumbg
        Wake-on: g
        Current message level: 0x00000033 (51)
        Link detected: yes

Des aspects positifs

Heureusement, tout n’est pas tout noir dans cette histoire, car malgré les petits désagréments rencontrés, la Freebox Optique remplit le rôle pour lequel elle est principalement attendue, et elle le fait bien.

Fin de zone 30 Mbits/s

Tout d’abord, grâce au Wifi MIMO, terminé les trois antennes moches et encombrantes sur le boitier optique, et la connectivité est impec.

Ensuite, les temps de synchronisation du boitier optique sont extrêmement réduits. De parfois plus d’une minute sur l’ancien boitier ADSL, on passe à la dizaine de secondes, pas plus. Bien que je redémarre extrêmement rarement ce boitier, c’est un excellent avantage (surtout dans le cas il faut redémarrer la babasse pour descendre un nouveau firmware, ou pire encore, appliquer un paramètre sur la configuration active. Beurk).

Et enfin, les débits. Ils sont bien là, et ça dépote. Première impression sur l’utilisation de la TV (hors TNT), la latence légèrement crispante lors d’un changement de chaîne est fortement réduite. On peut zapper de manière plus fluide, avec moins de lag, et c’est pas du luxe.

Concernant les chiffres bruts, le débit théorique est à 100 Mbits/50 Mbits, et le réel constaté n’est pas très loin. Il est même extrêmement proche concernant l’upload, ce qui est une bénédiction quand on héberge son propre serveur web. Le ping suit lui aussi une belle évolution : je vais devoir assurer grâve dans les FPS car je n’aurai dorénavant plus l’excuse du lag si je me fais fragguer à répétition. Pour le détail, les chiffres et les graphes de Grenouille parleront d’eux-même.

Graphes montrant l’évolution sur mai 2011

À l’heure de la rédaction de cet article, les chiffres mesurés montrent encore une amélioration par rapport à la date de branchement de l’équipement. Chiffres moyens actuels :

Download : ADSL 1950 Ko/s, Optique 10063 Ko/s --> (x 5)
Upload : ADSL 106.1 Ko/s, Optique 5731 Ko/s --> (x 54 !)
Ping : ADSL 27 ms, Optique 8 ms --> (-70%)

Bien sûr, derrière, il faut que les autres serveurs dépotent aussi fort pour que l’expérience utilisateur globale suinte la béatitude, ce qui n’est pas forcément le cas. Mais c’est néanmoins une grande et plaisante avancée. Je rappelle d’ailleurs que Free anticipe un minimum en prenant soin de déployer une fibre par abonné lors du fibrage horizontal, ce que ne font pas forcément ses concurrents.

Chronique d’une utilisation temporellement limitée

La petite anecdote dans toute cette histoire, c’est que je ne vais pas pouvoir profiter de ces débits merveilleux ad vitam aeternam, car je déménagerai dans quelques mois dans un nouveau logement qui n’est lui pas raccordé à la fibre :(

Cela dit, les copropriétaires ont donné leur accord pour que le raccordement soit effectué, et les travaux de déploiement semblent aller bon train dans les rues alentours, j’ai donc bon espoir de ne pas subir ce downgrade trop longtemps. Bah oui, le confort, on y prend goût…

 Bienvenue au nouveau

 14 décembre 2009  Projet Web  Aucun commentaire
Vestige d'un passé lointain...

Nouveau quoi ?

Nouveau PC ? Non, du moins pas encore, mais c’est pour bientôt.

Nouveau projet farfelu ? J’en ai des tas en réserve, mais pas dans un état suffisamment avancé pour en parler.

Vestige d'un passé lointain...

Vestige d'un passé lointain...

Non, le nouveau, c’est un site web, ou plutôt un sous-ensemble de pages dans le même domaine. On pourrait presque dire un nouveau blog, mais je n’aime pas l’idée de mettre en ligne des blogs ni de me considérer comme un blogueur, même si mes articles sont écrits avec un outil de gestion de blogs. Je préfère parler de CMS (et pan, avec un seul mot bien placé, je sors de la bulle pleine de préjugés du blogueur amateur et j’entre dans celle réservée aux professionnels qui se la pètent).

Alors, quel est ce nouveau contenu ? C’est un ensemble de pages à la ligne éditoriale bien différente de celle-ci, qui justifie à elle seule un cloisonnement bien distinct.

J’y placerai toutes mes railleries, tous mes pics de colère, toutes mes bouderies et mes irritations psychologiques, toutes mes fustigations politiquement incorrectes, qui n’auront pas leur place dans ces pages. Tout comme Docteur Jeckyll a son Mister Hyde, tout comme Renaud a son Renard, tout comme Presse-citron a son antiblog, AlphaK aura son dark side. Et ça, c’est nouveau.

 Faster Harder Server

 29 octobre 2009  Projet Serveur, Projet Web  1 commentaire »
scooter
scooter

Faster Harder Scooter - 1999 - Putain, 10 ans !

Les résultats sont probants. Nous sommes maintenant à Migration+14 jours. Guile a définitivement remplacé Ryu. Pour ceux qui ne comprennent rien, regardez les épisodes précédents.

Pendant ces 14 jours, pas une seule interruption de service. Premiers constats : les ressources sont bien disponibles, comme l’attestent ces graphiques (promis, après ce billet j’arrête de mettre des graphes).

NB : c’est visible, mais pour ceux qui auraient du mal à situer, la migration a eu lieu au milieu de la semaine 42. Le trou en semaine 40, c’est une interruption de  service.

memory

La RAM a finalement été boostée à 1 Go au lieu des 768 Mo prévus (j’ai retrouvé des barrettes supplémentaires). L’OS peut donc s’étendre pleinement dans cet espace au lieu des étroits 256 Mo auxquels il avait droit auparavant. En conséquence, comme on le voit en orange sur ce graphe, peu de ressources mémoire disponibles, mais quand même plus qu’avant. L’espace de swap (en jaune) a été significativement augmenté, avec néanmoins l’espoir qu’il servira peu.

load

De même, les nouvelles ressources ont permis d’alléger significativement le nombre de process en attente. Les pics de charges à la fin de chaque semaine correspondent au scan du système par l’antivirus.

Pour info, ces graphes ont été obtenus grâce à Cacti.

Tout ça, c’est très bien, mais on en fait quoi ?

Ces nouvelles ressources ont permis l’activation de la compression gzip lors du transfert d’éléments web. Cette option était auparavant désactivée sous peine de plomber complètement les perfs du serveur.

Ajoutons à cela une meilleure allocation de la mémoire pour les process Apache, une meilleure gestion du cache côté client, et quelques optimisations CSS sur la base des conseils prodigués par YSlow.

Résultat : je n’ai jamais vu mon WordPress aussi rapide. Même les écrans d’administration, pourtant extrêmement lourds, se chargent sans délai. Je suis donc très agréablement surpris et j’espère que, malgré mon débit bridé en upload, vous verrez vous aussi la différence.

 100000!

 23 juillet 2009  Général, Projet Web  3 commentaires
Wouaaah ! Le compteur indique pile-poil 100.000 kilomètres !
Wouaaah ! Le compteur indique pile-poil 100.000 kilomètres !

« Wouaaah ! Le compteur indique pile-poil 100.000 kilomètres ! »

Non, ce n’est pas du binaire.

Non, ce n’est pas la somme disponible sur mon compte en banque (en roubles, à la limite).

Non, ce n’est pas le titre du prochain comics de Frank Miller relatant les aventures guerrières de spartiates à moitié à poil.

C’est le cap de visites qui vient d’être franchi sur AlphaK.net. Ça s’est produit aujourd’hui à 21:28:46. Pas de quoi se pavaner, mais je le relate puisque je l’ai remarqué (et puisque j’ai été automatiquement pagé sur mon mobile :p )

 T’y es bô, mon site !

 4 juillet 2009  Projet Web  Aucun commentaire
Version IE8

Chers visiteurs, avez-vous pensé à mettre à jour votre Firefox préféré en version 3.5 ?

Pour ma part, je m’y suis mis bien avant la sortie de la version officielle, ce qui m’a permis d’élaborer en douce un design un peu plus attrayant pour le site.

FF 3.5 supporte (entre autres, et comme quelques autres browsers open source connus) de nouvelles propriétés CSS3 permettant plus de possibilité dans le rendu de pages web sans avoir à passer par des images.

Simplement afin de montrer quelques subtilités présentes sur ce site, voici un comparatif d’affichage rapide :

Version IE8 : affichage droit, carré, pas un pixel de travers. Bien, mais un peu austère.

Version IE8

Version IE8

Version FF3.5 : bordures arrondies, effets d’ombre discrets, légère rotation des images, en somme de tous petits effets sympathiques qui donnent une allure un peu plus décontractée et attrayante au site.

Version FF3.5

Version FF3.5