Born to be wired

 Connexion du monnayeur au Mini-PAC

Suite au message laissé par Arnaud ici, je donne quelques explications supplémentaires concernant la façon dont je pense relier mon monnayeur à la Mamecab.

Le but est de déclencher un crédit lorsqu’une pièce valide est détectée par le monnayeur, tout en gardant la possibilité de déclencher un crédit par l’appui sur le bouton adéquat sur le control panel.

J’ai conçu mon schéma sur la base des 3 prérequis suivants :

  • Une alimentation délivrant du +12V et du +5V continu est disponible à proximité.
  • Mon monnayeur est un Mars MS100. Cela signifie que lorsqu’une pièce est validée, il déclenche le +12V sur ses pins 7, 9, 10 ou 12 en fonction de la pièce détectée. L’explication est disponible ici. Je veux bien sûr que chacune des pièces validées déclenche un crédit. Cela signifie que ce montage doit être adapté dans le cas de l’utilisation d’un monnayeur différent.
  • Les contrôles sont envoyés au PC par un Mini-PAC d’Ultimarc, dont le schéma de câblage est disponible ici. Le Mini-PAC valide une entrée lorsque celle-ci est reliée à la masse. Encore une fois, le montage doit être adapté dans le cas de l’utilisation d’un gestionnaire d’entrées différent.

Le montage est donc très simple : il est basé sur une résistance est un transistor. Une tension de 12V appliquée à l’entrée de la résistance de 1kΩ rendra le transistor passant et positionnera la masse à l’entrée de la pin COIN1 du Mini-PAC. Afin de protéger le monnayeur, j’ai ajouté 4 diodes en sortie des pins qui signalent la validation des pièces.

Au final, j’obtiens le schéma suivant, réalisé avec TinyCAD. Je précise qu’il s’agit d’un draft, qu’il n’a été validé par aucun spécialiste en électronique, ni testé par mes soins.

Disclaimer : ce schéma électronique est fourni sans aucune garantie.

MS100 to Mini-PAC

Draft du schéma de connexion

 Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.